Les lieux

Charleston

Caroline du sud, Etats-Unis

Les lieux visités par Anne et Jack à travers les romans 1

L’histoire d’Anne, dans ce roman, débute à Charleston, ville où son père a élu domicile après avoir fui l’Irlande. Cette ville possédait une grande renommée à cette époque grâce à son port, son commerce et la traite des noirs. C’est un endroit qui a forgé le caractère de la jeune fille, qui l’a vue tomber amoureuse des océans et s’encanailler honteusement.

Petit rappel historique :

En 1670, un groupe d’Anglais en provenance de l’archipel des Bermudes, menés par William Sayle, fonde la colonie de Charles Towne, baptisée ainsi en l’honneur de leur roi Charles II d’Angleterre. William Sayle devient à l’âge de 80 ans, le premier gouverneur de Caroline du Sud.

De 1686 à 1721, un conflit religieux oppose les Quakers aux partisans de l’Église Anglicane. Avec l’élection d’un gouverneur issu de ce mouvement, les riches propriétaires terriens perdent peu à peu leur monopole concernant la traite négrière. En effet, les Quakers, aussi appelés Les amis, sont opposés à l’esclavagisme. Cependant, en 1699, un anglican, Henderson Walker, se hisse de nouveau à la tête de la Caroline du Sud.

Si en 1708, les esclaves sont au nombre de 1 800, on en dénombre plus de 14 000 en 1723, soit près de 65 % de la population. Ils cultivent principalement les plants d’indigo, de riz, de tabac et de cotons. La traite des noirs est interdite en 1803 aux États-Unis et l’esclavage aboli en 1865.

Nassau

New Providence,

Archipel des Bahamas

Les lieux visités par Anne et Jack à travers les romans 2

Nassau fut conquise et fondée par les Anglais à la fin du 17e et nommée Charles Towne (elle aussi) en l’honneur de leur roi. La ville devient la capitale de l’île de New Providence dont elle occupe une immense superficie. Elle est détruite en 1684 par les Espagnols, puis reconstruite. Elle est nommée Nassau en l’honneur de Georges III d’Orange-Nassau, un anglais allié du Royaume d’Espagne.

L’île est par la suite délaissée, laissant une terre pour les forbans. C’est Barbe-Noire qui en devient le chef, nommé Magistrat de la République des Corsaires. Cette République est en réalité une République Pirate, formée par d’anciens corsaires. L’anarchie s’y installe très rapidement. Cette île est un repaire idéal, car elle permet aux pirates d’intercepter les galions espagnols chargés d’or, qui quittent les côtes vénézuéliennes ou mexicaines. Ses hautes collines leur permettent d’avoir une vision élargie des navires en approche et son port peu profond, dissuade les gros vaisseaux de s’y aventurer.

Cependant, en 1715, Woodes Rogers, un ancien corsaire, est missionné pour reconquérir les anciennes colonies britanniques dans les Bahamas. Il offre aux pirates, au nom du roi Georges 1er, le pardon royal, afin de dissoudre la piraterie. Beaucoup se laissent tenter hormis quelques irréductibles tels Barbe Noire, Jack Rackham, Anne Bonny… Malgré leur fuite dans les eaux caribéennes, aucun n’échappent à cette chasse aux sorcières. En 1718, la République est définitivement dissoute et Woodes Rogers est nommé Capitaine, Général et Gouverneur en Chef sur les terres et autour des Îles des Bahamas.

Los infernos

Lieu fictif

Les lieux visités par Anne et Jack à travers les romans 3

Los Infiernos est un lieu fictif. C’est un archipel composé de plusieurs îlots, situé au nord-ouest de l’archipel des Bahamas, au cœur de l’Océan Atlantique. C’est un endroit réputé inaccessible, ceinturé par des chapes de brume épaisse. Lieu fantasmé par les pirates, comme étant celui ou le célèbre Barbe-Noire aurait dissimulé un important trésor.

Les rumeurs véhiculées de port en port racontent l’existence de fantômes vengeurs qui s’attaqueraient aux humains trop téméraires. Il existe très peu de survivants de ces expéditions, et ceux qui sont parvenus à en réchapper gardent le silence, trop choqués pour vouloir se remémorer leur voyage funeste. C’est également dans ce lieu sordide et redouté qu’a élu domicile une créature dangereuse…

Los Infiernos est la première quête d’Anne et Jack, malgré eux, bien que rien ne les prédestinait à s’y rendre. Ils y éprouveront leur courage, leur solidarité et leur bravoure.

porta. elit. libero ipsum sem, Praesent